Accueil > Billets > L’AFTT se félicite de la remise du rapport du télétravail au travail mobile un (...)

L’AFTT se félicite de la remise du rapport du télétravail au travail mobile un enjeu de modernisation de l’économie française

jeudi 16 novembre 2006

Pierre Morel à l’Huissier a remis à Dominique de Villepin, le 7 novembre 2006, un rapport sur le télétravail et son développement dans les sphères publiques et privées.
L’AFTT, Association Française du Télétravail et des Téléactivités se félicite du travail accompli par la Mission Parlementaire. Notre association tient à remercier Pierre MOREL A l’HUISSIER et les rapporteurs Jean Claude BARROIS et Christian GAL pour l’écoute attentive qu’ils nous ont témoignée au cours leurs auditions. Approuvant pleinement leurs propositions, nous serons vigilants pour que ces dernières ne restent pas contenu dans un rapport de plus, mais bien au contraire pour qu’elles se concrétisent.

Ce rapport, intitulé "du télétravail au travail mobile", montre que le développement du télétravail, permis et encouragé par le développement des technologies de l’information et de la communication, répond désormais à une demande sociale de gestion du temps, et à une demande de mobilité d’une partie croissante de la population et des entreprises.

Le rapport fait de nombreuses propositions intéressantes pour accompagner ce mouvement inéluctable, dans le secteur privé comme dans le secteur public, de l’organisation traditionnelle du travail vers les nouvelles formes du travail plus mobile.

Le Premier ministre, Dominique de Villepin tient à saluer la qualité du travail effectué par le Député, Pierre Morel à l’Huissier, et tout l’intérêt des propositions qu’il formule, qui vont dans le sens de l’accompagnement des pouvoirs publics à la modernisation du pays, à la sensibilisation des chefs d’entreprise et à la prise de conscience de son importance dans la formation initiale et continue.

Comme le souligne le Député, il importe que l’Etat puisse montrer l’exemple dans cette voie. Le Premier ministre a particulièrement retenu les propositions de développement du télétravail dans les administrations, notamment pour l’insertion des personnes handicapées, ou encore pour la gestion des situations de crise. Il a en outre demandé à Jean-François Copé de veiller à l’intégration de la problématique du télétravail dans les stratégies de réforme de l’Etat, qu’il s’agisse du déploiement de l’administration électronique, de la gestion immobilière, des audits de modernisation ou des travaux sur les achats de matériel bureautique.


Voir en ligne : le rapport sur le site de la Documentation Française