Accueil > Billets > Le ministère de la réforme de l’Etat lance “Changement d’adresse en (...)

Le ministère de la réforme de l’Etat lance “Changement d’adresse en ligne’’

vendredi 20 mai 2005

Renaud Dutreil, ministre de la fonction publique et de la réforme de l’Etat et Eric Woerth, secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat, ont présenté à la presse le service « Changement d’adresse en ligne ».

Ce service, emblématique des projets développés dans le cadre du programme ADELE [1], est accessible à l’adresse www.changement-adresse.gouv.fr. Il doit permettre aux Français qui déménagent (environ 6 millions par an) de déclarer leur changement d’adresse auprès de plusieurs organismes publics via Internet et en une seule fois. Sont concernés dans un premier temps : les allocations familiales, l’assurance maladie (régime général), l’assurance chômage, l’administration fiscale et le service national. Le service « Changement d’adresse en ligne » sera par la suite progressivement élargi à d’autres services publics.

Pratique et facile d’utilisation, « Changement d’adresse en ligne » répond à un réel besoin : selon un sondage BVA/Adèle publié en mars 2005, il est jugé utile par 91% des Français interrogés.

Un service exemplaire des progrès de la France en matière d’administration en ligne

Chaque année en France, un peu plus de 10% de la population déménage, soit environ 2,4 millions de foyers et 6 millions d’individus. « Changement d’adresse en ligne » a pour but de simplifier la vie des usagers et de leur faire gagner du temps, à un moment de leur vie où les démarches à effectuer sont nombreuses et souvent complexes. Ce nouveau service constitue donc une réalisation emblématique d’ADELE - le programme gouvernemental de l’administration en ligne destiné à simplifier les relations des Français avec leur administration - qui témoigne des progrès accomplis par la France dans le domaine de l’administration en ligne.

Pratique et facile d’utilisation, « Changement d’adresse en ligne » répond à un réel besoin : il est jugé utile par 91% des Français interrogés, selon le baromètre BVA/Adèle de mars 2005.

Une démarche facile, rapide, gratuite et entièrement en ligne

Lors d’un déménagement, de multiples organismes publics doivent être avertis du changement d’adresse qui s’ensuit. Pour tous les prévenir, il fallait jusqu’à présent contacter chaque organisme un par un, soit par courrier, soit en se rendant aux guichets concernés.

Désormais, avec « Changement d’adresse en ligne », l’usager pourra déclarer gratuitement, via Internet, et en une seule fois, les coordonnées de son nouveau domicile à plusieurs services publics, sans avoir à réitérer sa demande ni à envoyer de justificatifs.

Le service est accessible à l’adresse www.changement-adresse.gouv.fr.
En 4 étapes, il permet à toute personne qui déménage de déclarer son changement de résidence principale et celui des autres membres de son foyer. Les organismes accessibles dans un premier temps sont :
- les caisses d’allocations familiales (CAF),
- les caisses primaires d’assurance maladie (CPAM),
- les caisses d’assurance chômage (Assedic),
- l’administration fiscale,
- les bureaux du service national.

« Changement d’adresse en ligne » sera par la suite progressivement élargi à d’autres services publics, notamment les caisses d’assurance vieillesse et les services de renouvellement de cartes grises.

Un film d’animation, diffusé sur Internet.

Pour présenter de façon concrète, simple et ludique, les avantages et les principes de ce nouveau service, un film d’animation mettant en vedette Adèle, mascotte de l’administration en ligne, a été réalisé.
Ce dessin animé sera accessible en ligne sur le site du service (www.changement-adresse.gouv.fr) ainsi que sur le site www.adae.gouv.fr .

Il sera l’un des principaux vecteurs de la campagne de promotion du service qui sera organisée en septembre 2005 auprès du grand public, en particulier sur Internet


Voir en ligne : Changement d’adresse en ligne


[1Le programme ADELE est le programme gouvernemental de l’administration en ligne. Il vise à offrir à tous les usagers des services publics plus rapides, mieux gérés et plus efficaces. Il est coordonné par l’ADAE (Agence pour le développement de l’administration électronique), service du Premier ministre mis à la disposition des ministres en charge de la réforme de l’Etat. L’ADAE travaille en étroite collaboration avec les représentants des ministères, des collectivités territoriales, des organismes publics, des usagers et des entreprises.