Accueil > Billets > Vers une société de la connaissance ouverte Rapport de Michel Rocard à (...)

Vers une société de la connaissance ouverte Rapport de Michel Rocard à Ségolène Royal sur les enjeux du numérique

vendredi 6 avril 2007

"Vers une société de la connaissance ouverte"

Michel Rocard a remis ce matin à Ségolène Royal son rapport sur les enjeux du numérique
Ségolène Royal avait commandé ce rapport il y a un mois à Michel Rocard, qui a joué un rôle déterminant dans la bataille au Parlement européen contre la brevetabilité du logiciel. Michel Rocard, entouré d’une équipe de dix personnes, a établi un diagnostic et formulé 94 recommandations. Ce rapport est accessible sur desirsdavenir.org.

Une source d’emplois

Le numérique est trop souvent associé à une menace pour les industries culturelles. En réalité, il nourrit déjà des secteurs culturels entiers et est source de création de dizaines de milliers d’emplois. Le rapport préconise plusieurs mesures pour encourager ces emplois et donner vie à un véritable plan numérique : crédits d’impôts, soutien aux PME, logiques de type « business angels », soutien à la Recherche & au Développement, etc.

Internet pour tous

Internet et le numérique permettront aux particuliers et aux petites structures d’entreprendre et d’exercer la citoyenneté de demain. Le rapport formule plusieurs recommandations afin d’atteindre un objectif de 75 % des foyers équipés d’un ordinateur et connectés à internet : un tarif social de l’accès haut débit d’environ 5 € / an et le financement d’un ordinateur portable pour 100 000 étudiants (sous condition de ressource).

Une chance pour la culture

Soucieux d’assurer une juste rémunération des artistes, de dynamiser l’emploi dans ce secteur et de garantir la liberté des internautes, Michel Rocard a prôné une large concertation sur le sujet.

- Télécharger le rapport au format ODT

- Télécharger le rapport au format PDF

source : Désirs d’avenir


Voir en ligne : Communiqué de Désirs d’avenir