Accueil > Billets > Après le 12, les nouveaux renseignements téléphoniques du 118 400

Après le 12, les nouveaux renseignements téléphoniques du 118 400

Entretien avec Michel BAUJARD, Directeur du 118 400, Gérant de la société SURT Le service universel de renseignements téléphoniques

Comment met on en place un service 118 ?

Il fallait d’abord devenir opérateur de télécommunications déclaré au près de l’Arcep, Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes. Puis déposer une demande de ressources en numérotation auprès de cette même Arcep, un document très complet, avec la description des équipements mis en place. Ensuite passer des contrats avec les opérateurs pour la mise à disposition de leurs bases données et des accords avec un ou plusieurs centres d’appels et enfin lancer le programme. Nous avons choisi le numéro 118 400 et il est ouvert depuis le 27 mars dernier.

Quelle est la valeur ajoutée du 118400 ?

Le numéro « 118 400 Les bons renseignements » propose les renseignements de l’annuaire universel de France et de 22 autres pays, Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Portugal, Pays-Bas, République Slovaque, Suède, Suisse, République Tchèque, Royaume Uni. La recherche peut se faire en mode normal ou inverse dans chacun de ces pays, ainsi que par activités. Nous proposerons ensuite dès le 15 avril ce service en plusieurs langues, arabe, anglais, espagnol, italien, allemand, portugais et néerlandais. Enfin nous préparons des partenariats avec plusieurs sociétés, qui apporteront des avantages commerciaux aux appels venus du 118 400.

Quels sont les tarifs du 118 400 ?

Pour couvrir tous ces services avec les renseignements nationaux et internationaux dans toutes ces langues nous sommes obligés de nous situer sur le palier tarifaire le plus élevé, 1,35 € ttc par appel plus 0,34 € la minute, soit environ 1,80 € ttc pour l’obtention d’un renseignement. Ce tarif est toutefois deux fois moins cher que le numéro de renseignements internationaux 3212 de France Télécom facturé 3 € par appel et qui ne disparaîtra pas après le 3 avril puisqu’il ne renseigne pas sur l’annuaire français. Par ailleurs nous préparons des accords de partenariats avec des commerces en ligne et en boutiques pour apporter des avantages consommateurs aux appelants du 118 400. Nous commencerons dès le 15 avril avec Avocat J’écoute qui proposera une réduction de 20% sur le tarif de ses consultations juridiques en ligne aux appelants venus du 118 400, soit 48 € pour vingt minutes de consultation avec un avocat au lieu de 60 €. Bien entendu la communication entre l’appelant et l’avocat sera facturée au prix normal. Nous trouvons inadmissible de facturer au même tarif que le renseignement la conversation entre l’appelant et l’appelé comme cela se pratique beaucoup y compris par de gros opérateurs.

Quels sont les services que vous allez offrir sur le web ?

Sur le web nous préparons plusieurs types de sites. Le site www.118400.fr proposera d’ici l’été un annuaire national et international gratuit. Nous lui adjoindrons quelques particularités originales qui devraient surprendre et intéresser les jeunes notamment. Sur le site www.118400.info nous proposerons aux utilisateurs de gérer eux-mêmes leur inscription à notre annuaire en ajoutant à leurs coordonnées téléphoniques leurs diverses adresses électroniques. Enfin le site www.118400.biz permettra aux commerçants de s’inscrire dans notre "préférenciel 118400", logiciel de préférences pour les recherches par activités, et de connaître en permanence les offres faites par ces mêmes commerçants aux appelants du 118 400. Nous allons dynamiser l’utilisation des renseignements téléphoniques et leurs liens avec le web.

Propos recueillis par le Blog d’AdmiNet


Voir en ligne : http://www.118-400.fr

Portfolio