Accueil > Billets > Fête des entreprises 18 octobre 2007

Fête des entreprises 18 octobre 2007

A l’initiative d’ETHIC (Entreprises de Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance), chaque 3ème jeudi du mois d’octobre, a lieu la Fête des Entreprises.

La Fête des Entreprises, initiée en 2003 par Sophie de Menthon, Présidente d’ETHIC, a pour objectif de célébrer le rôle structurant de l’entreprise dans la vie quotidienne des salariés.

La vie dans l’entreprise n’est pas idyllique, les réalités économiques souvent difficiles à vivre... c’est d’autant plus important qu’un jour dans l’année l’on revendique le droit de montrer l’autre visage de l’entreprise, celui d’une communauté humaine et professionnelle qui tisse ses liens au quotidien, où l’on reconnaît, de fait, que l’entreprise reste un lieu de vie et d’échanges qui concerne tous ceux qui la constituent et qu’elle peut être, au final, source d’épanouissement et de bien-être.

Fêter les entreprises, c’est accepter qu’elles existent avec leurs imperfections, leurs injustices et leurs contraintes. C’est en faire un corps social qui vit, qui se développe et accepter qu’il s’éteigne... C’est aussi accepter les départs, fêter les arrivées, penser aux absents, aux retraités. C’est inscrire un groupe humain dans la durée et dans une relation autre que celle des missions exclusivement professionnelles. Dépasser le besogneux ou la feuille de paye pour réfléchir et s’arrêter sur la convivialité, le lien social... et les micros bonheurs de la pause café ou du bavardage salvateur !

À l’heure du développement du savoir-être, la Fête des Entreprises se révèle être une journée du « savoir-vivre » ensemble en entreprise. Un nouveau rituel qui célèbrera le savoir-vivre dans tous les sens du terme. Tout le monde « sait vivre » et nous sommes tous victimes de l’absence de savoir-vivre... de l’autre !

Le savoir-vivre dans l’entreprise c’est à la fois le vivre ensemble, le respect de la diversité des comportements et des hommes et la courtoisie personnelle et professionnelle. Adieu ! petits chefs, rustres, pollueurs en tout genre, fayots, ronds de cuir malodorants, délateurs, flémards, profiteurs, arrivistes, opportuns, en d’autres termes... les autres.

La Fête des Entreprises sera placée cette année sous le signe du savoir-vivre.
Le seul, le vrai qui permet de travailler et de vivre ensemble !

Une occasion à célébrer ensemble

Tous les individus se réjouissent « d’avoir du travail », quelles qu’en soient les motivations. La Fête des Entreprises n’est surtout pas la « fête des patrons » ! C’est un jour de cohésion sociale, une journée où la seule revendication qui s’exprime est celle de pouvoir célébrer son entreprise.

Pourquoi célebrer l’événement ?

Donner aux français l’envie de se réapproprier l’entreprise.

On constate que le bien-être et l’épanouissement des salariés sont des facteurs de plus en plus importants pour l’efficacité de l’entreprise, dans un contexte économique particulièrement difficile, dans lequel il faut faire preuve de toujours plus de productivité et de performance mais aussi d’ingéniosité et d’imagination.

Parce que les salariés aiment vraiment leur boîte

Plus des trois quarts des salariés (79%) affirment « aimer leur boîte ».(Sondage Téléperformance Etudes)
L’attachement des salariés est corrélé à la convivialité perçue de l’entreprise.

Les salariés français qui aiment leur boîte perçoivent celle-ci comme conviviale dans la même proportion (76%). 29% accentuent ce jugement en la qualifiant même de « très conviviale ». (Sondage IFOP)
Le travail tient une place importante dans la vie des actifs

Pour 4 actifs sur 10, le travail compte autant que la vie personnelle. (Sondage TNS SOFRES)
Le travail, un facteur d’épanouissement pour 8 actifs sur 10.

Le concept

La Fête des Entreprises c’est la fête de TOUS et pour tous. Elle est organisée à l’initiative des collaborateurs, comme à celle du chef d’entreprise ou des organisations représentatives (CE...) ou enfin relayée par les Directions de la Communication interne ou de la Direction des Ressources Humaines.

Comment ?

Nous invitons toutes les entreprises de France à célébrer cette fête en organisant, avec leurs salariés, ne serait-ce qu’un petit-déjeuner convivial le matin du jeudi 18 octobre 2007.

Où ?

Dans votre entreprise...

Dans plusieurs villes de France, la Fête est ponctuée par un événement fédérateur et rassembleur (courses interentreprises, rencontres entre entrepreneurs et étudiants, portes ouvertes, pot de l’amitié...). C’est notamment le cas à Paris, Toulouse, Marseille, Dijon... sans oublier La Martinique qui s’approprie cette opération pour la 2ème année consécutive. Toutes les informations et inscriptions sont en ligne sur www.jaimemaboite.com.

Alors salariés, entrepreneurs et pourquoi pas clients et fournisseurs... le jeudi 18 octobre 2007, prenons le petit-déjeuner tous ensemble !
http://www.jaimemaboite.com/