Accueil > Billets > FIAC 2007 Foire internationale d’art contemporain Paris

FIAC 2007 Foire internationale d’art contemporain Paris

Le Rendez-vous International de l’Art contemporain FIAC 2007 Foire internationale d’art contemporain Paris

La 34ème édition de la FIAC se tiendra au coeur de Paris, au Grand Palais et dans la Cour Carrée du Louvre, du 18 au 22 octobre 2007.

JPEG - 32.9 ko
Ignasi Aballi
Lists (un/une)
Cortesy Galeria Estrany-de la Mota, Barcelona. Spain, 1997-2003
Estrany de La Mota

Dans la suite de la stratégie de mutation engagée depuis 2004, la FIAC 2007 est celle du renforcement, de la
montée en puissance, et de la recherche, dans tous les domaines, du meilleur niveau de qualité.

- Une identité renforcée, celle d’une foire généraliste, équilibrée sur le plan historique (entre moderne,
contemporain, tendances émergentes et design) ; comme sur le plan géographique (sur 181 exposants venus de
23 pays, équilibre entre situation française (73 galeries françaises, soit 40.5%) et scènes étrangères (108 galeries
étrangères , soit 59.5%).

- Des parti pris réaffirmés : la pérennisation de l’installation sur des sites incomparables, le Grand Palais, la Cour
Carrée du Louvre, le jardin des Tuileries ; un mode de visite ouvert sur la ville, qui a amené les visiteurs de
2006 à visiter les 2 sites (plus de 90%), à rester plus longtemps (durée moyenne de visite : 1 jour et plus, pour
plus de la moitié des visiteurs), à venir plusieurs fois (grâce au système de billetterie) ; la fédération de la vitalité
de la scène artistique parisienne, à nouveau bouillonnante en octobre 2007.

- La recherche dans tous les domaines de l’amélioration de la qualité : un contenu renouvelé (la sélection 2007
voit l’arrivée de 42 nouvelles galeries, soit 22 % du total) ; une amélioration des conditions d’installation
(notamment de la tente de la Cour Carrée, ou des mezzanines du Grand Palais), d’exposition (nouvelles cloisons
peintes sur place, soit 22.000m² de peinture...), des services (restauration) ...

JPEG - 42.8 ko
Marina Abramovic
Balkan Erotic Epic / Women in the rain #2, 2005
Cent8 - Serge Le Borgne

L’édition 2007 : les 5 points forts

1) Au Grand Palais, des nouveaux arrivants prestigieux, des projets spécifiques, des oeuvres majeures

18 nouveaux exposants : Arndt&Partners (Berlin), Art Concept (Paris), Marianne Boesky (NY), Bortolami
(NY), Bo Bjeergaard (Copenhague), Carlier/Gebauer (Berlin), Cheim&Read (NY), Paula Cooper (NY),
Christopher Cutts (Toronto), Thomas Dane (Londres), Cristina Guerra (Lisbonne), Guillermo de Osma
(Madrid), Sean Kelly (NY), Simon Lee (Londres), Luhring Augustine (NY), The Project (NY), Van de Weghe
(NY) David Zwirner (NY)...
Parmi les temps forts du Grand Palais : des expositions monographiques, comme Picabia érotique (1900-
2000) Segal (Hoss), Dubuffet (Jeanne Bucher), Matta (Claude Bernard), Josh Smith (Luhring Augustine et
Catherine Bastide), des face à face, comme Joan Mitchell et Louise Bourgeois (Cheim&Read),
Warhol/Fontana/Moffet, (Boesky), Serra/Chillida (de Osma), projets spéciaux, comme celui de Wim Delvoye
(Perrotin)...

A suivre également certaines oeuvres exceptionnelles de Picasso (Krugier), Soulages (Applicat-Prazan),
Basquiat (Van de Weghe), Magritte (Vedovi), Villeglé (Trigano), Parmentier (Fournier), Buren (Bortolami),
Martin Barré (Obadia)...

JPEG - 48 ko
Adam Adach
176 Years Old, 2007
Nächst St. Stephan Rosemarie Schwarzwälder

2) Installation du secteur design au Grand Palais, en vis-à-vis des galeries modernes et contemporaines.

L’installation au Grand Palais de ce secteur, que la FIAC avait été la première foire d’art contemporain à intégrer
(en 2004), permet d’en réaffirmer les parti pris : sélectivité très forte et mise en dialogue des oeuvres de design
avec l’art moderne et contemporain. Disposées sous les hauts balcons (9m) qui font le tour de la nef, en regard
des galeries d’art moderne (pour le design vintage), ou contemporain (pour les galeries de design contemporain),
et dans un dispositif scénographique spécifique conçu en 2006 par Combarel/Marec, le secteur Design rassemble
10 galeries.
A Jousse Entreprise, Downtown, Ulrich Fiedler, Jacques Dewindt, Eric Philippe, et Dansk Moebelkunst,
présents l’an dernier, s’ajoutent l’arrivée d’Yves Macaux (Bruxelles), avec des pièces historiques d’Otto
Wagner, Koloman Moser, Josef Hoffmann et de Gilles Peyroulet (Paris), avec des sièges de Pesce, Crasset,
Ruyant ... , ainsi que le retour de Kreo (Paris) et Patrick Seguin (Paris).

JPEG - 29.9 ko
Robert Adrian
Work Station
Courtesy Galerie Grita Insam, 2003
Grita Insam

3) Une montée en puissance forte de la Cour Carrée, exclusivement dévolue à l’esprit prospectif et à la
création émergente.

L’installation de la FIAC au coeur du plus grand musée du monde, dans une structure transparente en dialogue
avec l’extraordinaire beauté architecturale du site avait rencontré en 2006 un très grand succès, auprès du grand
public et des collectionneurs et favorisé l’émergence d’un véritable « esprit cour carrée », caractérisé moins par la
génération que par le positionnement, prospectif et engagé.
2007 voit l’arrivée de 21 nouveaux exposants :

Annex 14 (Berne), Art Concept (Paris), Chemould Prescott Road (Mumbaï), John Connelly Presents (NY), FA
Projects (Londres), Foxy Productions (NY), Hollybush Gardens (Londres), Iris Kadel (Karlsruhe), KBK
(Mexico), Johann König (Berlin), la Lettre Volée (Bruxelles), Francesca Minini (Milan), Gabrielle Maubrie
(Paris), ProjecteSD (Barcelone), Nils Staerk (Copenhague), Shangart (Shanghaï), T293 (Naples), The Breeder
(Athènes), Max Wigram (Londres), Zero (Milan), Zinger (Amsterdam).

Parmi les participations attendues : Prachaya Phintongh (gb Agency), Johannes Wohnseifer (Johan König), Claire
Fontaine (T293), Vittorio Santoro (Cortex Athletico), Nicolas Grospierre (Raster), ou encore les face à face
Closky-Steinbach-Olinet (Laurent Godin), ou Stéphane Calais-Guillaume Leblon (Wolff)

JPEG - 83.8 ko
Pierre Alechinsky
Plan d’évasion, 2002-2003
©Pierre Alechinsky
Lelong

4) Un programme culturel renforcé

Projets extérieurs au Jardin des Tuileries

Après le succès public (et commercial) du parcours proposé pour la première fois en 2006, dans le cadre du
partenariat entre la FIAC et le Musée du Louvre, la deuxième édition rassemblera une quinzaine de projets,
sélectionnés conjointement :
Projets 2007 (liste au 5 septembre, susceptible de modifications) : oeuvres de Claude Lévèque (Mennour),
Wilfrid Almendra (Cosmic), Lilian Bourgeat (Elbaz), Subodh Gupta (In Situ), Julien Prévieux (Jousse), Richard
Jackson (Vallois), Takis (Downtown), Stéphane Calais (Wolff), Lawrence Weiner (Marian Goodman), Joanna
Vasconcelos (Obadia), Wang Du (Baronian-Francey / Godin), Barthelemy Toguo (Villepoix), Pascale Martine
Thayou (Continua), Pedro Cabrita Reis (Nelson-Freeman), Miquel Barcelo (Lambert), Peter Downsbrough
(cent8), Kim Sooja (Kewenig), Pratchaya Phintong (gb agency)*.

JPEG - 23.9 ko
Pierre Ardouvin
Bonhomme de neige
Courtesy Galerie Chez Valentin, 2007
Chez Valentin

Dans le cadre de ce programme, la FIAC et le Louvre proposent, le 18 octobre, à 18h30, à l’Auditorium du
Louvre, une rencontre avec l’artiste Lawrence Weiner, animée par l’historien d’art Gregor Stemmrich.

« Collectionner le mouvement », nouveau cycle de conférences en partenariat avec le Jeu de Paume.

La FIAC et le Jeu de Paume organisent, les 18, 19 et 20 octobre, de 18h à 20h, dans la salle tout récemment
réaménagée du Jeu de Paume (site Concorde), une série de rencontres-projections consacrées aux enjeux et aux
problématiques spécifiques liées aux collections de films et de vidéos (par exemple : les rapports entre collection
et production, les questions de format et de statuts des oeuvres, les modes de conservation et de diffusion...)

JPEG - 37.2 ko
Micol Assaël
Chizhevsky Lessons
courtesy ZERO..., Milan, 2007
Zero...

Chaque séance proposera à un collectionneur privé ou au conservateur d’une collection publique, de présenter un
film (ou un choix de films), suivi d’un débat.
Invités : Ingvild Goetz (Allemagne)- sous réserve ; Christine Van Assche (MNAM-Centre Pompidou, France) ;
Patrizia Sandretto Re Rebaudengo (Italie).

Pour la deuxième année, 10 jeunes commissaires d’expositions venus de tous les continents sont invités à
séjourner à Paris pendant la FIAC, à visiter expositions, galeries, musées et à rencontrer les acteurs de la scène
artistique contemporaine française (artistes, commissaires d’expositions, critiques...). Ils sont sélectionnés sur
proposition de John Rajchmann (Columbia University, USA), Claire Staebler (Pinchuk Art Center, Ukraine ),
Nicolas Bourriaud (Tate Gallery, UK), Marc Olivier Wahler (Palais de Tokyo, Fr), Fei Dawei (Ullens Center for
Contemporary Art, Belgique/Chine), Enrico Lunghi (IKT-Casino Luxembourg), Klaus Biesenbach (PS1, USA),
Yves Aupetitallot (Le Magasin, Fr), Ann Demeester (De Appel, Pays-Bas).

Le Prix Duchamp

Pour la troisième année, la FIAC accueille une exposition des artistes sélectionnés pour le Prix Marcel Duchamp
(organisé par l’ADIAF) : les projets inédits d’Adam Adach, Tatiana Trouvé, Pierre Ardouvin, Richard Fauguet
sont, cette année, présentés à la Cour Carrée

5) L’énergie de la scène artistique :

La « semaine de la FIAC » connaît, cette année encore, une intensité exceptionnelle. Riche programme
d’expositions : « Design contre Design » au Grand Palais, Steichen au Jeu de Paume, « Picasso cubiste » au
Musée Picasso, « Diasporas » au Quai Branly, François Curlet au Plateau, « the Third Mind, carte blanche à
Ugo Rondinone » au Palais de Tokyo. ..
Ouverture de grandes expositions : Giacometti au Centre Pompidou, Mathieu Mercier au Musée d’Art Moderne
de la Ville de Paris... Ouverture de lieux nouveaux : le Laboratoire. Initiatives nouvelles, comme l’exposition
d’oeuvres monumentales de Franz West place Vendôme, ou rendez-vous devenus incontournables comme la
3ème édition d’ « Antidote » aux Galeries Lafayette. Présentation de collections publiques (« Intrusions au Petit
Palais, la collection du Fonds municipal d’art contemporain »), ou privées (« Chez Perrault architecture, la
collection Jean-Philippe et Françoise Billarant). Foires Off, comme Slick et Show Off, avec lesquelles la FIAC
rejoue, cette année encore, le jeu de la bonne intelligence. Vernissages dans de très nombreuses galeries
parisiennes... Tout cela sans parler des manifestations (visites privées, soirées, dîners...) réservées aux invités de la FIAC, et aux acteurs du monde de l’art présents à Paris pendant cette période devenue un véritable temps fort
de l’actualité artistique internationale.