Le blog d’AdmiNet

Accueil > La librairie > Le pouvoir sur scènes

Le pouvoir sur scènes

de Georges Balandier

jeudi 13 avril 2006

Présentation de l’éditeur

Les scènes du pouvoir ne sont pas désertées, elles sont changeantes et occupées autrement, par des figures elles-mêmes changeantes. Les médiacrates et les fabricants de l’opinion publique relèvent maintenant de l’ordre établi, ordinaire, trop bien connu. Le temps de leur pouvoir neuf est déjà passé. Des partenaires concurrents en ont limité l’influence : des experts établissent la pâle gouvernance, des machines étendent la puissance et la logique des systèmes informatisés. L’écran informatique réduit la suprématie de l’écran cathodique, affaiblit l’emprise politique de la presse. Il ne suffit pas, cependant, d’attendre d’une façon d’e-politique qu’elle assure le bon gouvernement d’une façon d’e-société. Ni le désamour, ni la défiance et le mal-être des assujettis n’en seront apaisés. Ce livre nouveau considère la Grande Transformation qui met le politique à l’épreuve, comme tout chose. L’union de la technoscience et de l’économisme financier engendre continûment de la puissance, sans éclairer le devenir, toujours obscur.

Le technométissage de l’homme contemporain rend son humanité plus indécise. La figure politique se brouille alors que l’imprévisible, l’urgence, la violence progressent, alors que la démocratie s’anémie et que les civilisations s’affrontent. Ce livre n’annonce pas la disparition du politique. Il énonce
une obligation : conduire la politique à l’intelligence de son temps et la replacer sur la scène d’une histoire justement gouvernée.

Biographie de l’auteur

Anthropologue, sociologue et écrivain, auteur d’une vingtaine d’ouvrages mondialement lus depuis cinquante ans, Georges Balandier a publié aux Editions Fayard Le Détour : pouvoir et modernité (1985), Le Désordre : éloge du mouvement (1988), Le Dédale : pour en finir avec le XXe siècle (1994), Le Grand Système (2001).


Pour commander l’ouvrage


Voir en ligne : http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS...