Accueil > La librairie du fonctionnaire, du citoyen et du service public > Lexik des cités illustré

Lexik des cités illustré

de Alain Rey, Disiz la Peste

Pour commander Lexik des cités illustré, cliquez ici

Le Lexik des cités est la concrétisation de trois années de travail d’un collectif de jeunes auteurs issus des banlieues avec l’association Permis de Vivre la Ville.

Cet ouvrage, simple et bourré d’humour, se veut une main tendue, un trait d’union entre différentes cultures et plusieurs générations.

Projet unique en son genre, il est la prise de parole et le reflet de la démarche positive de jeunes des
cités en réaction à la stigmatisation dont ils sont trop souvent l’objet.

Les auteurs

Ils sont dix jeunes (4 garçons et 6 filles âgés de 19 à 25 ans), originaires d’Evry et soutenus par l’association Permis de Vivre la Ville.

Leur projet initial : une réponse à un appel d’offres de la préfecture et du conseil général de l’Essonne en 2004 pour lutter contre la violence dans les cités. Devant le succès de cette réponse - qui a reçu le prix 2004 du festival Place Publique junior (www.place-publique.fr) -, le collectif, encadré par une experte en sociolinguistique et par des professeurs de français et de lettres bénévoles, a souhaité l’approfondir en formant un comité de rédaction afin de rendre vivantes et accessibles l’écriture, les
illustrations et les recherches lexicologiques. Après 3 ans de travail, le résultat est la publication du premier lexique du langage parlé par les jeunes des cités.

Le Lexik des cités, qui s’ouvre sur
un entretien entre le linguiste
Alain Rey et le jeune rappeur
Disiz la Peste, analyse avec humour
241 mots ou expressions. Chaque
terme est illustré (par des graphismes,
tags et bandes dessinées) puis décliné
en quatre rubriques :

Le contexte. Ex : « Carotte » > « C’est
de la carotte, ici, dans l’autre magasin
c’est moins cher. »

La nature grammaticale et son sens.
Ex. : « Carotte, nom féminin, signifie :
arnaque »

L’origine étymologique. Ex : « Carotte,
en argot, viendrait du fait de tirer les
carottes du sol pour illustrer la tactique
fine et patiente des escrocs. »

Une illustration de l’expression en
situation : une petite bande dessinée
met en scène un malentendu entre une
fille et sa mère. « La fille : “10 euros
la ratatouille, c’est d’la carotte.” La
mère : “Il n’y a pas de carottes dans la
ratatouille !” »

Le livre

Ce lexique a pour but de rétablir un
dialogue entre les générations et de
rapprocher des individus issus de milieux
socioprofessionnels divers. En éclairant
le sens des mots qui font leur quotidien
dans un cadre à la fois sérieux (propre à
tout lexique) et ludique (favorisé par les
illustrations et les touches d’humour), les
auteurs tentent de rétablir des ponts entre
les adultes et les adolescents, trop souvent
rompus par l’incompréhension.


Pour commander l’ouvrage


Voir en ligne : http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS...