Le blog d’AdmiNet

Accueil > La librairie > Prix Goncourt 2005 à François Weyergans Trois jours chez ma mère

Prix Goncourt 2005 à François Weyergans Trois jours chez ma mère

jeudi 3 novembre 2005, par Le blog d’AdmiNet

Le prix Goncourt 2005 a été attribué à François Weyergans pour Trois jours chez ma mère édité chez Grasset.

Présentation de l’éditeur

Le héros de ce roman, un homme désemparé, décide, le jour de ses cinquante ans, d’annuler tous ces rendez-vous afin d’essayer de savoir où il en est. Il voudrait changer de vie, de métier, de femme, de ville, et même d’époque ! "Je refuse, se dit-il, le côté vomitoire de celui qui se penche sur son passé, je veux m’élancer vers le futur". Cependant, il ne peut s’ abolir ce passé dont il voudrait se délivrer. Il se souvient d’un voyage de deux mois, en Italie et en Grèce, avec sa femme. Ce voyage a failli les séparer, mais le souvenir qu’il en garde le rend amoureux d’elle. Et pourtant, affirme-t-il, "j’aurais passé ma vie à souhaiter vivre avec d’autres femmes qu’elle".

L’auteur vu par l’éditeur

François Weyergans est né en 1941. Il a été critique de cinéma et réalisateur. Il est l’auteur, entre autres, de "Je suis écrivain" (1989), "Rire et pleurer" (Grasset, 1990), "La Démence du boxeur" (Grasset, prix Renaudot, 1992), "Franz et François" (Grasset, 1997).

Éditeur : Grasset

Pour commander l’ouvrage


Voir en ligne : http://www.amazon.fr/exec/obidos/AS...

Messages

  • franz a eu pour socle les siens et Dieu, françois la Culture, le sexe et les femmes, son père, les siennes soeurs, filles, compagne, mère.
    j’ ai relu avec délices comme en 97 franz et françois, et bien sûr je salivais pour "trois jours chez ma mère"qui m’ attendait sur l’ étagère, autant dire ma déception : coucheries, répétition de situation, de scènes en Provence et ailleurs, à quand le roman qu’on nous a promis ?