[]
 

Accueil > Librairie AdmiNet > Bret Easton ELLIS : White

Pour commander, cliquez ici

Bret Easton ELLIS : White

Que raconte White, première expérience de " non-fiction " pour Bret Easton Ellis ? Tout et rien. " Tout dire sur rien et ne rien dire surtout " pourrait être la formule impossible, à la Warhol, susceptible de condenser ce livre, d’en exprimer les contradictions, d’en camoufler les intentions. White est aussi ironique que Moins que zéro, aussi glaçant qu’American Psycho, aussi menaçant que Glamorama, aussi labyrinthique que Lunar Park, aussi implacable que Suite(s) impériale(s). Loin des clichés toujours mieux partagés, plus masqué que jamais, Bret Easton Ellis poursuit son analyse décapante des États-Unis d’Amérique, d’une façon, comme il le dit lui-même, " ludique et provocatrice, réelle et fausse, facile à lire et difficile à déchiffrer, et, chose tout à fait importante, à ne pas prendre trop au sérieux ".

Que raconte White en ayant l’air à la fois de toucher à tout et de ne rien dire ? Peut-être que le fil à suivre est celui du curieux destin d’American Psycho, roman d’horreur en 1991 métamorphosé en comédie musicale à Broadway vingt-cinq ans plus tard. Ellis a dit autrefois : " Patrick Bateman, c’est moi. " Il ne le dit plus. Et si Patrick Bateman était devenu président ?

"Le livre est une pierre de plus dans une littérature déjà abondante aux Etats-Unis depuis la victoire de Donald Trump et qui cherche à comprendre la déroute électorale de la gauche américaine. Mais Ellis n’est ni philosophe, ni sociologue, c’est un esthète, un dandy provocateur, une partie du livre ressemble d’ailleurs à une conversation mondaine et paradoxale, dilettante, parfois floue sur les faits. Il n’empêche : le livre touche un nerf et fait bondir. Il oblige à penser, d’abord contre soi-même. [...] On aurait préféré un roman mais ce bras d’honneur d’un écrivain devenu conservateur à 50 et quelques balais est, je dois le dire, plus que réjouissant. " Nicolas Demorand France Inter

Bret Easton Ellis est né à Los Angeles en 1964. Dès la publication de son premier livre, Moins que zéro, en 1985, il connaît un succès foudroyant et s’impose comme l’un des écrivains majeurs de sa génération. Suivront Les Lois de l’attraction, American Psycho, Zombies, Glamorama, Lunar Park et Suite(s) impériale(s). Son oeuvre, adaptée au cinéma, est traduite dans le monde entier.

Pour commander, cliquez ici